3 Jours à Marrakech : que faire ? (+ arnaques à éviter)

3 jours à MarrakechHello ! Comme promis, je partage avec vous mon séjour de 3 jours à Marrakech et vous donne quelques idées d’escapades !

Réaliser un court séjour dans un pays passe souvent trop très vite, c’est pourquoi je vous conseille de prévoir en amont un petit planning bien préparé, pour ne pas perdre une miette de votre voyage. Dans cet article, vous pourrez ainsi vous inspirer de nos propres excursions, réalisées au jour le jour, que j’ai agrémenté de petits conseils bien avisés pour que votre parcours soit parfait ! Alors, on décolle ?

vol-aller-retour-marackech-aeroport-lyon-saint-exupery

Nous sommes partis au Maroc en famille dans le cadre d’un partenariat avec l’aéroport Saint-Exupéry. A cette occasion, nous avons pu découvrir et tester tous les avantages du parcours Family, qui facilite l’arrivée des familles et réduit les temps d’attentes dans l’aéroport. Animations pour enfants, espaces de jeux, files d’attente express « spéciale famille », j’ai  vraiment trouvé le concept super pour canaliser nos chers bambins ! Pour preuve, Emma a profité de chaque attraction et n’a pas vu le temps passer. Après ça, décollage imminent pour Marrakech avec la compagnie Easy Jet, la plus simple et la plus économique pour vous y rendre !

Day 1 : Visite de la Médina, son souk (Attention aux arnaques) et du Jardin Majorelle

tapis-berbere-souk-marrackech Pour le premier jour, nous avons décidé de commencer par le plus intense : la visite de la médina et de son souk !

Alors, pourquoi est-ce que je dis « intense » ? Parce que nous sommes en général plutôt adepte de nature et de grands espaces lorsqu’on voyage, et qu’il est bien connu que le souk de Marrakech n’est pas l’endroit le plus reposant du monde. Hypers motivés, nous avons donc décidé d’y plonger la tête la première à notre arrivée, pour conserver les moments calmes pour la suite. Et nous avons bien fait car cette première journée fut une succession d’arnaques qui nous a lessivé. En touristes peu aguerris du pays, nous étions des proies faciles. Mais grâce au partage de notre expérience, vous pourrez les éviter !

L’idée du plongeon n’est presque pas une métaphore. Dès que vous arrivez sur la place Jemaa-el-Fna, porte d’entrée de la Médina, vous être happé par tout un tas d’odeurs, de sons, de couleurs, qui vous annoncent que vous êtes bien à Marrakech. Si vous arrivez le matin, comme nous, vous tomberez nez à nez avec les charmeurs de serpents, un tableau assez incroyable et dépaysant ! Tout sourire, les charmeurs vous invitent à vous approcher pour observer les serpents de plus près. Chose que naïvement, j’ai fait. Ils insistent alors pour que vous leur donniez votre téléphone portable et feront quelques photos avec, sans que vous n’ayez rien demandé. Suite à cela, le ton se durcit au moment de la négociation et il vous demande une somme importante. L’homme ayant un serpent dans chaque main face à vous et devenant un peu plus agressif (plusieurs fois, il insiste, il argumente), il est alors difficile de refuser. Voilà comment j’ai donné 200 dirhams (env. 20 euros) en moins de 3 minutes. Gloups ! Conseil N°1 : regardez les serpents de (très) loin, sauf si vous être prêt à raquer !

Le soir, la place Jemaa-el-Fna laisse la place aux musiciens berbères, aux conteurs d’autrefois, et aux tatoueuses de henné. Personnellement, j’ai trouvé l’ambiance beaucoup plus agréable et conviviale qu’en journée. Malgré tout, « attention aux pickpockets et aux peloteurs qui opèrent à la nuit tombée », prévient le Lonely Planet.

le-souk-marrackech petit-commercant-souk-marrackech C’est parti pour la découverte du souk ! Sa densité, ses sonorités, son odeur, et sa lumière mettra tous vos sens en éveil ! Prenez le temps de déambuler dans les petites ruelles, d’admirer le savoir-faire des artisans, d’observer des scènes de vie, de toucher des matières… il y a tant à voir !

Nous étions justement dans cet état d’esprit-là quand Omar, petit bonhomme sympathique de 50 ans nous a abordés, se présentant comme un guide officiel du souk. Malgré nos premiers refus, Omar revient, et revient encore à la charge durant 10 minutes avec toute la gentillesse du monde, pour nous expliquer qu’il pourra nous montrer les meilleurs spots du souk et nous faire gagner un temps certain. Nous finissons par céder. La suite, vous vous en doutez : toute la journée, nous nous sommes fait trimballés de boutique en boutique (et un restaurant très touristique aussi) où Monsieur touchait son bakchich à chacun de nos achats… nous avons tout simplement eu l’impression d’être de véritables vaches à lait, où nous devions nous dépatouiller pour expliquer que nous ne voulions rien acheter (tout était hors de prix). Bref, pas confort comme situation ! Conseil N°2 : fuyez les prétendus guides du souk et organisez votre propre parcours !

marché-des-teinturiers-marrackech blogueuse-voyage-marrackech Dans une pharmacie traditionnelle marocaine, dixit le guide, où j’ai eu le droit de faire cette photo en contrepartie d’un petit bakchich au gérant.

scene-de-vie-marrackech vieille-dame-souk-marrackech Lors de nos cheminements rapides dans les ruelles (la technique du pseudo guide étant de marcher très vite sans se retourner pour ne pas laisser place à la diversion), j’ai malgré tout réussi à prendre quelques photos de-ci delà. Le souk, ça avait l’air joli !

le-souk-marrackech-maroc charmeur-de-serpents-marrackech La photo prise avec mon téléphone qui m’a couté la plus chère du monde ! #arnaquedescharmeursdeserpents

mosqué-marrackech les-tanneries-marrackech Sur la fin de la journée, j’ai insisté auprès d’Omar pour visiter une tannerie, car j’avais lu dans le Lonely Planet que c’était à faire. Là encore, nous n’avons jamais su si c’était une tannerie « légale » ou pas, car l’on m’imposait sans cesse de payer, dès que mon regard se posait sur un artisan, une terrasse, du cuir… À la fin de cette courte visite non officielle, le responsable du lieu nous a réclamé de nouveau 20 euros, et cette fois-ci, j’ai dit non. Nous étions éreintés, lessivés ! Mais les choses se sont corsées. Nous étions dans une petite ruelle non passante et plusieurs gars de la tannerie ont commencé à nous encercler de façon menaçante en nous disant qu’il fallait payer. Chris a serré Emma contre lui. C’est notre cher Omar qui s’est interposé en hurlant qu’il allait appeler la police et qu’il fallait nous laisser partir. La petite en pleurs, nous avons filé, mais nous avons été suivi et menacé sur plusieurs centaines de mètres par ces mêmes hommes, en scooters et en vélo. Notre guide a de nouveau dû s’interposer en les menaçant d’appeler la police. Au Maroc, il y a un gros système sécurité qui est mis en place pour protéger les touristes et les malfrats craignent la police comme la peste.  Conseil N°3 : n’hésitez pas à crier pour alerter la police si vous vous sentez en situation de danger ! 

visiter-les-tanneries-a-marracech arnaque-guide-marrackech-souk Après cet épisode très éprouvant (je ne vous cache pas qu’on a eu très peur, surtout avec Emma au milieu de tout ça), nous avons payé et nous sommes séparés gentiment d’Omar. Nous avons sauté dans une calèche pour partir loin du souk !

petit-miroir-metal-frappe-marocain que-faire-a-marrackech sejour-marrackech-3-jourDirection le Jardin Majorelle ! Nous avions tellement hâte de découvrir ce lieu exceptionnel, imaginé par Yves Saint Laurent et Pierre Bergé. Pour cette fin de journée, c’était l’endroit parfait où atterrir. Loin du brouhaha de la Médina, ce petit bijou d’esthétisme est un véritable havre de paix. Un refuge où les cactus se tendent vers le ciel, tandis que le bleu Majorelle en redessine les contours. Nous avons adoré. Si vous avez un peu plus de temps que nous, faites aussi le musée berbère que le jardin accueille, il paraît qu’il est à faire !

visite-marrackech-le-jardin-majorelle cactus-le-jardin-majorelle-marrackech le-jardin-majorelle-marrackech marrackech-musee-yves-saint-laurent

Day 2 / Découverte de la vallée de l’Ourika, randonnée des 5 cascades et thé à la menthe chez l’habitante

découverte-vallée-de-l-ourikaUn retour à la nature et une approche du « vrai » Maroc, loin des bakchichs et du racolage permanent !

Pour ce deuxième jour, et un peu décontenancée par nos mésaventures de la veille, nous avons préféré nous tourner vers notre hôtel le Riad Jawad pour découvrir la vallée de l’Ourika, qui se trouve au pied du Haut Atlas occidental ! La gérante a donc fait appel à un taxi-guide de leur connaissance ainsi qu’un guide de montagne qui nous attendrait sur place. Conseil N°4 : N’hésitez pas à demander conseil auprès de votre hôtel pour qu’il vous indique les bonnes adresses, les lieux à découvrir, les bons tarifs, etc. 

tapis-berbere-maroc La vallée de l’Ourika, située à 50 km de Marrakech, est l’endroit où viennent se réfugier les citadins lors des grosses chaleurs l’été, car il y fait souvent plus frais. Nous l’avons remonté en taxi, en faisant des haltes au gré de nos envies et des jolis spots photos.

road-trip-marocmaroc-village-berbere Ici, un petit village traditionnel berbère.

vallée-de-l-ourika-bonne-adresse La route longe une rivière où se succèdent de petits restaurants, les pieds dans l’eau, qui proposent des tajines, spécialités de la région. Nous en avons choisi un au hasard, comme nous le faisons souvent lors de nos roadtrips. Notre critère ? Qu’il n’y est pas de touristes mais simplement des locaux qui y mangent. Et nous privilégions les « bouibouis » qui ne payent pas de mine, car ce sont en général les meilleurs restaurants ! Nous n’avons pas été déçu de celui-ci, où nous avons dégusté un succulent tajine à la viande de chèvre (spécialité) au bord de l’eau. Le restaurant s’appelle Wadurika, mais il n’avait pas d’enseigne et n’est pas référencé sur Google. Mais vous en trouverez plein d’autres dans le même style sur la route !

petit-restaurant-vallée-de-l-ourika restaurant-bord-riviere-vallée-ourika restaurant-vallée-de-l-ourika-maroc sti-fatma-maroc-ourika Nous sommes finalement arrivés à Setti Fatma, un village assez touristique qui est le point de départ de nombreuses randonnées. Vous serez immédiatement alpagué par de nombreux guides de montagnes. Pour la plupart, ce sont des villageois qui connaissent la vallée comme leur poche et qui sauront vous faire découvrir la région mieux que personne. Comme écrit plus haut, notre guide, Jamal nous attendait à notre arrivée. Nous avons donc passé plus de 4 heures en randonnée avec lui, et je vous le recommande car c’est un vrai professionnel de la montagne, adorable qui plus est. Voici son site pour le contacter : www.ourikahikes.com. Il propose aussi des excursions-bivouac sur plusieurs jours dans les montagnes ou dans le désert.

vallée-de-l-ourika Tous les 4, avec Emma qui n’a pas bronché une minute, nous avons marché presque 4h, découverts les 5 cascades (plus vous monterez, moins il y aura de touristes, hé hé) et atteint quasiment les 2000 mètres d’altitude. Un moment magique, en pleine immersion dans la nature, qui offrent à chaque instant des paysages magnifiques. Tout ce qu’on aime. Conseil N°5 : Prévoyez des chaussures de marche ou au minimum des baskets, car certains passages sont rudes.

setti-fatma-maroc-ourika guide-de-montagne-vallée-de-l-ourika Jamal, un guide au top, professionnel et adorable avec les enfants !

cinq-cascades-vallée-de-l-ourika L’une des dernières cascades et non loin de là, les singes qui batifolent dans les arbres…

blogueuse-voyage-famille-maroc Après cette grande randonnée, notre taxi-guide nous a proposé d’aller prendre le goûter chez une connaissance à lui, une dame berbère, qui reçoit parfois quelques touristes pour partager les traditions de son pays.

 Dans la jolie maison de Fatima, nous avons dégusté un délicieux thé à la menthe accompagné d’un plat traditionnel berbère : du fromage et du miel fait maison, à étaler sur des petites galettes moelleuses, appelées Bouchiar. Un régal !

femme-berbere-maroc sucre-traditionnel-berbere Ceci est… du sucre !

repas-berbere-maroc L’huile, le miel et le fromage (qui ressemble à du beurre) à déguster avec les galettes.

scene-de-vie-berbereEt Emma qui s’est fait un nouveau copain : le petit veau qui se trouve dans la pièce juste à côté. 🙂

DAY 3 : Chill à l’hôtel et excursion en quad dans la palmeraie

hotel-piscine-riad-jawad-marrackechPasser quelques jours au Maroc, c’est aussi prendre le temps de se reposer !

… chose qu’on a souvent du mal à faire avec mon chéri car nous sommes des hyperactifs qui aimons découvrir à fond un pays. Mais nous nous étions quand même réservé la dernière matinée pour profiter des températures idéales (29 degrés) et de la piscine de l’hôtel.

hotel-avec-piscine-marrackech D’ailleurs, le Riad Jawad n’est pas vraiment un hôtel mais plutôt une maison d’hôtes, cosy et intimiste. Un peu excentré de Marrakech, elle permet de profiter d’une vraie déconnexion avec la ville ! Elle propose néanmoins une navette gratuite pour se rendre à la Médina, ce qui est bien pratique.

alexandrine-artlex-blogueuse-voyage-maroc hotel-riad-jawad-maroc alexandrine-entrepreneuse-influenceuse-lyonnaise Clic !

hotel-jawad-riad-marrackech Je vous recommande vivement cet hébergement chaleureux où un personnel est bienveillant et le petit déjeuner… à tomber !

alexandrine-artlex-blogueuse-lifestyle faire-du-quad-marrackech Pour notre dernière après-midi au Maroc, place aux sensations fortes ! Nous avons booké, toujours par le biais de l’hôtel, une excursion en quad pour découvrir la palmeraie de Marrakech,  un patrimoine naturel de près de 100 000 palmiers, sur environ 15 000 hectares. Des excursions en chameau sont aussi proposées, mais pour notre part, nous étions un peu mitigés sur le sujet (ont-ils le même traitement que les éléphants de Thaïlande ?). Ainsi, nous avons donc préféré partir sur une promenade motorisée.

excursion-quad-marrackech Pendant plus de deux heures, nous avons roulé au milieu d’un paysage désertique, où seul les palmiers se dressent en obstacle. Quelle sensation de liberté ! Conseil N°6 : pensez à mettre une tenue adaptée et des chaussures fermées. 

la-palmeraie-marrackech excursion-en-quad-avec-enfant-marrackech L’activité peut être pratiquée avec des enfants, ce qui est génial, je trouve, pour partager des sensations en famille ! En revanche, c’est l’accompagnateur qui prend l’enfant en charge pour gérer sa sécurité. Emma a adoré cette expérience ! Vous imaginez ? Conduire un quad à 6 ans et demi. J’en aurais rêvé !

la-palmeraie-maroc voyage-en-famille-marrackechNous avons fini la journée dans le restaurant Dar Mima, conseillé par l’une de mes abonnées, dont le couscous est le meilleur de la ville. Et c’est vrai ! Les plats sont un régal et au-delà de ça, le lieu est superbe, imaginé au coeur d’un ancien riad ! Conseil N°7 : Il vaut mieux appeler pour réserver. Aussi, le restaurant est difficile à trouver et à priori les adresses mentionnées dans les guides ne sont pas exactes. Le responsable du restaurant vous donnera un point de rendez-vous sur la place Jemaa-el-Fna et viendra vous chercher. 

voyage-famille-lyon-aeroport-saint-exuperyComme vous l’avez compris, le séjour n’a pas été tout rose mais en revanche, il s’est très bien terminé ! Nous sommes rentrés heureux d’avoir pu entrevoir une brèche du Maroc, et cela nous a donné envie d’y retourner pour en découvrir plus. J’espère de tout coeur que cet article pourra vous donner des idées pour vos prochains séjours, et le rendre parfait grâce à mes petits conseils éclairés !

 

Crédits photos : Artlex & Chris

Un grand merci à l’aéroport Saint-Exupéry, la compagnie Easy Jet et l’agence Conversationnel pour cette invitation au voyage et ce partage magique en famille ! 

2 Commentaires

  • 27 novembre 2019 à 19 h 15 min

    Coucou,
    Wahou, ma pauvre, tu as fait malheureusement toutes les erreurs à éviter à Marrakech!
    Ne jamais passer par la place Jemaa-el-Fna, ne jamais s’y arrêter pour consommer…
    Ne jamais prendre de guide… Tu es sûre de finir plumée…
    Éviter les tanneries.
    La prochaine fois que tu vas au Maroc en famille, va plutôt à Essaouira,
    tu verras, c’est le jour et la nuit.
    bises

    • artlex2013
      28 novembre 2019 à 15 h 42 min

      Coucou ,
      Oui on a fait les erreurs des débutants !
      Essaouira, c’est ce qu’on m’a conseillé depuis ! Merci, je le saurai pour notre prochaine fois au Maroc !

Laisser un commentaire

Rechercher

Tags populaires

Rechercher

Tags populaires

Back to top